Anthologies Recueils de nouvelles Auteures québécoises Québec Horreur
Lectures

30 auteures québécoises, 30 nouvelles d’horreur de chez nous!

Je me découvre au fil du temps une sincère admiration pour les recueils de nouvelles, plus spécifiquement pour les anthologies regroupant sous une même thématique plusieurs auteurs. Ce sont des textes courts et concis qui vont rapidement au vif du sujet. Pas de blabla inutile ici! Deux de mes meilleures lectures en 2020 furent d’ailleurs des recueils de nouvelles, soit Taaqtumi (lire mon article ici) et La reine en jaune (lire mon article juste là).

La diversité des histoires rend l’expérience de lecture des plus agréable et si par comble du malheur une nouvelle ne vous plait pas, vous n’avez qu’à continuer votre furetage. Pour moi, la valeur d’une anthologie repose sur la qualité des textes autant dans leur forme que dans leur contenu. Ce qui ne signifie aucunement que les récits doivent tous être exceptionnels. Je suis amplement satisfaite lorsqu’une ou deux histoires sur l’ensemble regroupées me chamboulent.

Monstres et fantômes ainsi que D’autres mondes furent publiés respectivement en 2018 et 2020 sous la direction de Stéphane Dompierre dans la collection La Shop de l’éditeur Québec Amérique. Cette collection a pour but de proposer des romans aux thématiques subversives et irrévérencieuses. Pari accompli! Chaque recueil comprend 15 nouvelles d’horreur de 15 auteures québécoises n’ayant jamais écrit et expérimentées dans ce genre littéraire! Le résultat en vaut le détour et vous y découvrirez de véritables pépites d’or.

Pour Monstres et fantômes, le titre représente assez bien sa ligne éditoriale. Mais qu’est-ce qu’un monstre? Qu’est-ce qu’un fantôme? La beauté du projet repose sur les différentes approches et les points de vue singuliers des écrivaines pour incarner leur sujet. Parmi mes nouvelles favorites, vous retrouverez : Montréal brûle de Mélika Abdelmoumen, Crudité de Marie-Hélène Larochelle, Quatre morts dans le temps courbé de Fanny Bloom, St Kilda de Fanie Demeule, Le poids de Stéphanie Boulay ou encore le troublant Quel beau chalet, Hein de Catherine Côté.

D’autres mondes est un recueil légèrement plus disparate, mais les récits fascinants sont au goût du jour avec des thèmes post-apocalyptiques, technologiques à la « Black Mirror ». Je vous recommande fortement : RPPPP de Marianne Dansereau, Post-Po de Karoline Georges, Portrait-robot de Kiev Renaud, Betty envahie par le froid de Rosalie Roy-Boucher et finalement Le gros bon sens de Chloé Savoie-Bernard.

Certains scénarios reposent sur des clichés prévisibles surtout pour les grands lecteurs d’horreur comme moi, cependant j’ose croire que les novices du genre ou encore les curieux téméraires seront comblés. Pour ne pas gâcher votre expérience de lecture, je ne vous en dévoilerai pas plus sur ces deux recueils québécois innovateurs. Encourageons notre culture et nos auteures bien d’ici. Bonne découverte!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :