À propos

Forêt hantée mains

Nous irons au bois…

1, 2, 3, nous irons au bois…

La forêt représente la nature à l’état sauvage, lieu parfois magnifique, magique ou tout simplement terrifiant. Cette dernière incarne bien évidemment l’environnement et son écosystème, mais elle symbolise également l’essence profonde de l’être humain. Une allégorie que j’affectionne tout particulièrement pour décrire les genres de l’horreur.

Peur, terreur, angoisse, épouvante, frisson… qu’importe le nom qu’on lui donne, nous avons tous ressenti à un moment ou un autre ce sentiment au fond de notre estomac. La littérature et le cinéma exploitent ces récits à double tranchant qui nous dégoûtent et nous attirent.

Alors pourquoi l’horreur? Art de la transgression? Une catharsis? Un plaisir coupable? Une meilleure compréhension de soi? D’où me vient cette passion horrifique qui fait sourciller mon entourage?

Ne pouvant leur partager à chaque instant mon inépuisable idylle pour cette culture de genre, car horreur par-ci horreur par-là… je pourrais très bien en discuter à longueur de journée. Et ce qu’importe son support (livre, film, série télévisuelle, bande dessinée, etc.). Je me lance donc dans la rédaction de ce blog!

Je souhaite vous faire part, avec mes chroniques horrifiques, de mes découvertes, mes coups de cœur… tout comme j’aimerais bien connaître les vôtres! On n’a jamais assez de suggestions de lectures et de films. Croyez-en mes nombreuses piles sur ma table de chevet, mon meuble de télé, mes chaises de cuisine… bref tous espaces superflus qui ne serviraient à rien sinon… J’aime bien me considérer comme un écureuil humanoïde cultivé… Enfin, je vous laisse explorer!

%d blogueurs aiment cette page :