Défi lecture films Stephen King
Films et séries,  Lectures

Chambre 312 ou The Woman in the Room

Écrite juste après le décès de sa mère, la nouvelle intitulée The Woman in the Room est en partie autobiographique et relate surtout le début du processus de deuil pour Stephen King. Succombant lentement, mais irrémédiablement d’un cancer de l’estomac en phase terminale, la mère de Johnny est paralysée après une opération médicale pour enrayer la douleur. Pour abréger son martyre, le narrateur aide sa mère à mettre fin à ses jours. Poignante histoire sur l’euthanasie et le droit à la dignité, Chambre 312 vous arrachera le cœur, les tripes et une partie de votre âme. Écrit avec une immense sensibilité, vous ne retrouverez aucun monstre dans ce récit, seulement l’horrible réalité : la maladie, la souffrance, la mort.

Le court métrage, d’une trentaine de minutes, fut réalisé en 1983 par un jeune étudiant du nom de Frank Darabont. Cela vous dit quelque chose? En effet, Darabont réalisa par la suite Les évadés (1994), La ligne verte (1999) ainsi que The Mist (2007). Ces films sont parmi les meilleures adaptations cinématographiques du maître de l’horreur. Je ne suis donc pas étonnée de la justesse transposée à l’écran pour The Woman in the Room!

Darabont comprend les subtilités de l’histoire et ose même avec brio modifier légèrement celle-ci tout en respectant les propos sous-entendus par l’auteur. Dans le court métrage, le réalisateur ajoute une scène où Johnny, qui est un avocat, visite son client en prison. Ils ont une discussion enflammée, mais honnête sur la valeur d’une vie et la mort. Bref, cette œuvre n’est autre que le précurseur du succès de Frank Darabont dans l’univers du King.

Le court métrage, tout comme The Boogeyman de Jeffrey Schiro (lire mon article ici), est l’un des « Dollar Babies » de l’auteur. Vous pouvez d’ailleurs trouver une version de bonne qualité sur YouTube. En novembre, je terminerai mon défi lecture 2020 en vous résumant sommairement les neuf nouvelles restantes du recueil Night Shift. Puis, je vous dévoilerai la thématique pour mon défi lecture pour 2021! Eh oui, déjà!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :