Défi lecture films Stephen King
Films et séries,  Lectures

Entrons dans la Danse macabre ou mon défi lecture pour 2020

Lorsque je tente de retracer l’historique de ma fascination pour le genre d’épouvante, deux références me viennent à l’esprit. En fait, mon goût pour l’horreur s’est développé graduellement, sans que j’en prenne pleinement conscience.

Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête de Tim Burton fut le premier film, à mon souvenir, qui m’ai donné des frissons, de peur et de plaisir. Je devais avoir 8 ou 9 ans lorsque mes parents sont revenus à la maison avec la cassette VHS. C’est d’ailleurs le premier DVD que j’ai acheté avec mon propre argent.

Ensuite vinrent l’adolescence et Stephen King! Ma mère qui travaillait à l’époque dans une librairie de livres d’occasion m’a conseillé un peu par hasard cet auteur et devant le nombre faramineux de titres j’ai choisi Misery. Ce fut une révélation et un coup de foudre instantané! J’en garde jusqu’à ce jour un merveilleux souvenir et depuis, King est devenu l’un de mes écrivains préférés.

Je monte tranquillement ma collection de romans en langue originale et j’assemble également les adaptations cinématographiques dérivées de son œuvre. Je n’ai donc pas hésité longtemps en librairie lorsque j’ai aperçu le documentaire D’après une histoire de Stephen King : Anthologie de Stephen King à l’écran de Matthieu Rostac et François Cau aux éditions Hachette (2019).

Stephen King anthologie adaptations
Page couverture de l’anthologie D’après une histoire de Stephen King.

Les auteurs mettent en relation les livres et leurs adaptations en ordre chronologique. Ils expliquent non seulement le taux de fidélité par rapport aux écrits d’origine, mais aussi les différences notables entre les deux, les nombreuses séquelles parfois désastreuses du genre The Mangler Reborn, etc. De plus, Rostac et Cau font ressortir les thèmes principaux de l’œuvre de Stephen King ce qui rend le document fort intéressant. Le tout assemblé avec un visuel absolument magnifique et attrayant, bref, jetez-y un coup d’œil.

C’est d’ailleurs en feuilletant cette anthologie que j’ai eu l’idée d’un petit défi personnel pour 2020. Pourquoi? Eh bien, parce que je n’ai indéniablement pas assez de projets en cours… (kof! Kof!)

Au départ, je voulais redécouvrir en ordre de publication les douze premiers romans de l’auteur et regarder en parallèle les adaptations et ainsi de suite jusqu’aux plus récentes parutions. Donc, un livre et un film ou une série télévisuelle par mois. Ouf…

Oh! je n’exclus pas ce projet, mais comme certains volumes frôlent la brique littéraire, j’étalerai la lecture des titres en ordre chronologique sur plusieurs, plusieurs années.

De plus, je n’ai pratiquement pas exploré les recueils de nouvelles à l’exception de l’ouvrage Full dark, no stars (2010) ou Nuit noire, étoiles mortes pour la version française. J’ai donc décidé de façon plus réaliste de sélectionner une nouvelle par mois de la première anthologie intitulée Night Shift ou Danse macabre, publiée en 1978. Je visionnerai en parallèle les adaptations cinématographiques, du moins celles qui sont accessibles, puis je vous écrirai un compte rendu de mes impressions.

Danse macabre Night Shift Stephen King
Recueil de nouvelles Night Shift de Stephen King publié pour la première fois en 1977.

Voici un petit aperçu de mes prochaines chroniques en 2020 :

  • Janvier: Poste de nuit (Graveyard Shift)
  • Février: La presseuse (The Mangler)
  • Mars: Le croque-mitaine (The Boogeyman)
  • Avril: Petits soldats (Battleground)
  • Mai: Poids lourds (Trucks)
  • Juin: Cours, Jimmy, cours… (Sometimes they come back)
  • Juillet: La corniche (The Ledge)
  • Août: La pastorale (The Lawnmower man)
  • Septembre: Désintox, inc. (Quitters, inc.)
  • Octobre: Les enfants du maïs (Children of the Corn)
  • Novembre: Chambre 312 (The Woman in the Room)
  • Décembre: Le reste des nouvelles sans adaptations

Alors, croyez-vous que ce défi soit réalisable? Est-ce que vous vous motivez avec des défis de lecture ou autres de votre côté? Laissez-moi un commentaire, je suis toujours curieuse de découvrir de nouvelles idées!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :