Gremlinots Littérature jeunesse Horreur
Gremlinots

Fais-moi peur!

En octobre, célébrons le mois de la frayeur, mais surtout l’art de se faire peur en racontant des histoires! Légendes urbaines, contes, folklore, créatures de la nuit… je vous propose de découvrir ou redécouvrir la série télévisée : Are You Afraid of the Dark? Alors, allumez un feu de camp, sortez friandises et guimauves, enveloppez-vous et vos Gremlinots de votre plus belle courtepointe et prenez le temps d’apprécier toute la splendeur des années 1990! Coupes de cheveux inventives, denim avec denim, habits aux modèles et couleurs loufoques, énormes lunettes… Certes des tendances vestimentaires dérivées des années 1980, mais c’est une nostalgie qui est étonnement proche de mon cœur!

Are You Afraid of the Dark? Fais-moi peur! Émissions télévisées Jeunesse Adolescents Enfants Horreur Fantastique

Cette collaboration canadienne et américaine des chaînes YTV et Nickelodeon débuta le 31 octobre 1990. Un coup de marketing qui fonctionna à merveille! La première série, de 1990 à 1996, compte cinq saisons de treize épisodes chacune. D’une vingtaine de minutes, ce format est typique des émissions comme « chair de poule ». Toutefois, la prémisse est unique en son genre! Un groupe d’adolescents se rencontre la nuit autour d’un feu de camp pour se raconter des histoires de peur. La Société de Minuit ou The Midnight Society pour la version originale était un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer!

En scénario d’introduction et de conclusion, nous retrouvons Gary, Kiki, Frank, Betty Ann, Kristen et David autour des flammes. Mettant en scène la prochaine histoire, l’un d’eux énonce la formule traditionnelle : « Soumise à l’approbation de la Société de Minuit, cette histoire s’intitule… ». Une fois que le titre apparaît à l’écran avec une magnifique fonte emblématique des années 90, nous expérimentons celle-ci par l’entremise d’un second groupe de jeunes héros. Ainsi, Fais-moi peur! est une anthologie vivante aux thématiques variées allant du surnaturel avec monstres et clowns démoniaques jusqu’à la science-fiction avec des technologies douteuses et des mondes parallèles.

Parmi mes émissions préférées il y a : The Tale of the Lonely Ghost (saison 1, épisode 3), The Tale of the Dream Machine (saison 2, épisode 5) et The Tale of the Ghastly Grinner (saison 4, épisode 9). J’adore les histoires de fantômes et je suis choyé avec Are You Afraid of the Dark! Il y en a de toutes sortes, dont l’épisode 7 de la seconde saison : The Tale of the Frozen Ghost. Les récits ont majoritairement des fins heureuses, mais à quelques occasions les héros restent prisonniers de leur destinée! Ce qui donne un léger ton sinistre à l’émission, juste assez pour impressionner et susciter quelques frissons… Il y a également beaucoup d’intertextualité. Les membres de la Société de Minuit réutilisent parfois certains personnages, héros comme vilains. Les récits jouent beaucoup avec la fiction. Par exemple, dans l’épisode The Tale of the Dream Machine où l’histoire composée sur la vieille machine à écrire fait rêver les gens et les transposent dans le récit imaginé lorsqu’elle est lue à voix haute.

Are You Afraid of the Dark? Fais-moi peur! Émissions télévisées Jeunesse Adolescents Enfants Horreur Fantastique
Quelle magnifique typographie! Plus années 90 tu meurs…

Les jeunes partent au fils des saisons tandis que de nouveaux membres prennent la parole, mais la dynamique du groupe reste intacte. La rotation de narrateurs indique que la Société de Minuit existe depuis bien longtemps et qu’elle continue à vivre malgré les années qui passent… du moins les plus récentes séries semble confirmer ce sentiment! Deux saisons supplémentaires eurent lieu de 1999 à 2000, puis en 2019 Nickelodeon renouvela la formule. Au lieu d’être une histoire par épisode, nous avons droit à un récit en trois parties d’une quarantaine de minutes. La frontière entre la réalité et le surnaturel y est davantage floue! Pour les nostalgiques, ce détail choque quelque peu, mais la nouvelle série est pensée pour son public cible, soit les jeunes adolescents d’aujourd’hui qui raffolent d’aventures horrifiques.

Are You Afraid of the Dark? Fais-moi peur! Émissions télévisées Jeunesse Adolescents Enfants Horreur Fantastique

Are You Afraid of the Dark? Fais-moi peur! Émissions télévisées Jeunesse Adolescents Enfants Horreur Fantastique

Deux générations bien différentes!

Rachel, récemment emménagée avec sa mère, doit faire sa place au sein de son école. Sac jaune avec un macaron « Stay Weird » à l’épaule, boucles d’oreilles de tête de mort, et un livre de H.P. Lovecraft à portée de main… Elle attire rapidement l’attention de la Société de Minuit. Après plusieurs tests d’évaluation, elle doit raconter une histoire de son cru. Elle s’inspire donc de ses cauchemars et compose le conte d’un carnaval avec le maléfique monsieur « Tophat ». Mais, lorsque son récit devient réalité, Rachel et ses nouveaux amis doivent affronter leurs peurs…

Hum… une jeune fille qui s’appelle Rachel, qui a un sac à dos jaune et qui aime l’horreur… je me suis sentie personnellement représentée. Kof! Kof! La seule chose que je trouve dommage dans cette adaptation concerne l’art de raconter une histoire qui y est moins célébré. Certes, nous expérimentons le fameux rituel dans le premier épisode, mais le récit bascule rapidement dans les sphères du surnaturel. Ainsi, nous rencontrons à l’écran un groupe unique de héros. En réécoutant les saisons principales (1990-1996), j’ai pris conscience de la diversité positive qui y était mise de l’avant! Autant du côté des acteurs que des écrivains, des réalisateurs et des producteurs. Filmé à Vancouver et Montréal, on y retrouve plusieurs Québécois, mais surtout beaucoup, beaucoup de femmes! Toutefois, cela n’empêche pas certains stéréotypes périmés et nocifs de parsemer ici et là les scénarios… Mais bon, la perfection n’existe pas.

Bref, Fais-moi peur! était une série inédite à l’époque et elle continue à émerveiller la prochaine génération. Un regain de popularité en 2019 permit en 2021 d’avoir une nouvelle saison de six épisodes : Curse of the Shadows. Je n’ai malheureusement pas encore mis la main sur cette dernière, mais j’en profiterai cet automne pour la découvrir avec un grand plaisir! Voilà, si vous souhaitez écouter les premières saisons avec vos Gremlinots, elles sont facilement accessibles en anglais sur YouTube!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :