Roman d'horreur
Lectures

Huis clos au village

Bienvenue à Black Spring!

Vous aimez les huis clos? Enfin, huis clos à la grandeur d’un village? Vous raffolez des atmosphères glauques et oppressantes? Génial! Je vous présente Hex de Thomas Olde Heuvelt publié en 2017 aux éditions Bragelonne.

Le concept est simple, les habitants de Black Spring, petite bourgade américaine, sont sous l’emprise d’une malédiction depuis près de 350 ans. Katherine van Wyler, sorcière aux yeux et à la bouche cousus par les ancêtres du village, empêche les résidents et les nouveaux arrivants de partir du patelin sous peine d’apocalypse. Mais ce n’est pas tout! Surtout, ne la touchez pas et méfiez-vous de son chuchotement mortel.

Rétribution maléfique contre les villageois, me direz-vous, ouais… mais… quand même un peu justifiée…

Car personne n’est complètement innocent dans cette histoire. L’auteur sait contourner les stéréotypes de la harpie ayant une verrue au nez et un balai en main. Thomas Olde Heuvelt est capable de nous transmettre toute la laideur humaine et la corruption qu’une société peut s’infliger. Les événements surnaturels sont certes hors du contrôle des citoyens, mais lorsqu’ils sont acculés au pied du mur, c’est la peur primitive et viscérale qui est au rendez-vous.

« (…) alors que chaque individu cédait à l’hystérie collective, Black Spring sombrait dans la démence. » (Page 349) C’est un concept simple, mais oh! combien original qui m’a ébranlé et tenu en suspense du début à la fin! Et quel épilogue! Climax que l’auteur a eu la chance de réécrire lors de la traduction anglaise. Et tant mieux pour nous… Allez! J’en ai assez dit, je vous laisse découvrir ce roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :