Podcast Balado Horreur
Films et séries

Les femmes et l’horreur

Cette semaine, je souhaitais vous présenter un concept différent et m’aventurer dans l’univers des baladodiffusions. C’est d’ailleurs Wallace Bryton du film Tusk qui m’en a donné l’idée, car il anime un podcast. Vous pouvez lire mon article sur ce film juste ici.

J’écoute régulièrement des émissions audios, celles qui dissèquent les films d’horreur (y en a-t-il d’autres?), et j’adore tout particulièrement les podcasts créés et dirigés par des femmes! Leurs points de vue divergents du reste de la communauté de l’horreur, elles s’expriment librement et abordent des sujets délicats.

Aujourd’hui, je vous trace sommairement le portrait des quatre diffusions pour lesquelles je tends l’oreille religieusement. Il y en a pour tous les goûts et si jamais vous avez d’autres suggestions de balado, n’hésitez surtout pas à me laisser un commentaire!

  • Faculty of Horror (2012-)

Podcast canadien mensuel mis en ligne depuis le 31 décembre 2012, Faculty of Horror compte près de 85 épisodes avec quelques entrevues de réalisateurs et autres bonus surprises. Les dames de tête, Andrea Subissati et Alexandra West, écrivent sur le cinéma d’horreur pour de nombreux magazines. Le grand public et les universitaires peuvent apprécier leurs articles et essais. Subissati a étudié en sociologie et est depuis 2017 la rédactrice en chef de la revue Rue Morgue. Il existe également une chaîne YouTube intitulée Rue Morgue TV qui vaut le détour.

West de son côté, est spécialisée en art dramatique et en littérature. Elle a écrit de nombreux documentaires sur le cinéma de genre, dont Quelle Horreur : The Films of New French Extremity (2014) et Final Girls and New Hollywood Formula (2018). Ce duo fantastique décortique les films sélectionnés avec humour, avec passion et surtout avec la rigueur que seules une sociologue et une journaliste peuvent démontrer.

  • She Kills (2019)

She Kills, podcast américain de dix épisodes, fut produit en 2019 par Shudder. Si vous ne connaissez pas, c’est comme un Netflix mais uniquement avec des films d’horreur (Yeah!). Présenté par la reine de l’horreur Adrienne Barbeau, ce podcast aborde d’un point de vue féministe différentes thématiques où plusieurs invitées discutent en toute franchise de celles-ci.

Mettant en vedette les sous-genres de l’horreur comme le « Rape/Revenge », les « Final Girls », l’horreur religieux en passant par celui des sorcières, chaque épisode donne la parole à deux femmes de l’industrie (actrices, réalisatrices, etc.). Vous y retrouverez Anna Biller, Dee Wallace, Rebekah McKendry… pour ne nommer que celles-ci.

Une série fort intéressante qui laisse la place à des discussions sans chichi sur des sujets tabous. J’aime bien écouter régulièrement ces épisodes pour développer ma réflexion sur le cinéma d’horreur. J’espère sincèrement que Shudder produira d’autres saisons, ce qui ne semble pas être le cas pour l’instant.

  • Witch Finger Horror (2016-)

Deuxième podcast canadien sur ma liste, Witch Finger Horror regroupe une fois par mois, et ce depuis 2016, trois amies d’enfance : Yasmina Ketita, Megan Stinson et Morgan Lander. Passionnées par les années 80, elles discutent de films d’horreur obscurs à souhait! Elles abordent parfois des classiques tels The Fly (1986), Creepshow (1982), Evil Dead (1981), etc. Mais pour la plupart, ce sont des films complètement « cheesy » comme seule cette décennie a pu en produire.

Ce balado n’est pas aussi développé, structuré ou articulé que celui de Subissati et West (Faculty of Horror), toutefois j’adore la sincérité, la simplicité et bien évidemment l’humour cinglant du trio. J’ai un point faible pour les films réalisés durant cette période… alors Witch Finger Horror comble la Scream Queen en moi!

  • Final Girls Horrorcast (2016-)

Avec Final Girls Horrorcast, nous rejoignons chaque semaine Aimee et Carly pour tout ce qui concerne horreur, science-fiction et thriller. Podcast américain en ligne depuis 2016, les final girls comptent près de 180 épisodes en poche. Un peu comme Witch Finger Horror, c’est une série sans prétention avec beaucoup d’amour et d’humour.

Les animatrices adorent faire participer leurs auditeurs et se font un devoir d’écouter les films suggérés par ces derniers. Vous y retrouverez également des entrevues ainsi que des critiques de films récents comme The Platform (2019), Villains (2019), The Nun (2018), etc. Un pur plaisir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :