Film d'horreur indie Démons Possession
Films et séries

L’horreur sur les bancs d’école

La dernière cloche vient de sonner. Toutes mes félicitations, vous êtes diplômé! Enfin, ce fut le cas en 2018 pour Tilman Singer, jeune directeur et producteur allemand. Il fut bien récompensé pour son projet de thèse intitulé Luz.

Avec ce magnifique projet d’une durée de 70 minutes, Singer rend hommage aux films d’horreur européens des années 1980. Présenté pour la première fois au festival Berlinale, Luz fut acheté et distribué par Yellow Veil Pictures. Cette jeune compagnie américaine qui sait flairer les bons coups a également distribué le film I trapped the devil. Vous pouvez lire mon article ici.

Pour résumer sommairement ce premier long métrage à la narration non linéaire, nous suivons une conductrice de taxi prénommée Luz au poste de police. Elle est interrogée sous hypnose en lien avec un accident survenu durant la soirée. Au fil des évènements quelque peu décousus, nous nous rendons compte que Luz est pourchassée par un démon.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir et votre expérience cinématographique. Toutefois, soyez avertie, Luz est un film d’horreur indie lent à souhait. Filmé en 16mm, pellicule plus abordable que le traditionnel 35mm, l’action se déroule en deux temps, soit dans un bar obscur et la station de police. De plus, les acteurs parlant en allemand et en espagnol, le projet est sous-titré en anglais. Je n’ai aucun problème avec les sous-titres, cependant ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde.

Ce qui rend le film intéressant est non seulement la narration chaotique, mais également la musique ainsi que la conception sonore, comme les bruits ambiants, choisis par le réalisateur. En effet, pour maximiser le nombre limité de décors, Singer relate l’accident avec des flashbacks. Ces derniers sont mis en scène par les acteurs lors de l’interrogatoire sous hypnose. Ainsi, nous retrouvons une séquence complètement surréelle un peu comme une pièce de théâtre expérimentale. Cette atmosphère vous hypnotisera à votre tour du début à la fin. C’est tout à fait fascinant!

Je recommande Luz pour les spectateurs appréciant les concepts bizarres et non traditionnellement hollywoodiens. Voilà! J’ai trouvé un petit trésor d’horreur et je suis hyper contente de vous le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :